Je n’ai jamais rêvé d’être maman.

Mon histoire faisait que je ne voulais même pas d’enfants. 

 

En 2016, après une vie de photographe de rugby (j'ai travaillé pour le RCT et Midi Olympique), j’étais photographe de nouveau-nés et je faisais essentiellement du baby posing en studio.

Je ne me souviens plus exactement comment, mais j’ai appris qu’on pouvait accoucher à la maison.

J’étais subjuguée. 

Je ne savais même pas que c’était possible. 

J’ai voulu en savoir plus. J’ai contacté une sage-femme près de Toulon qui accompagnait les couples pour leur accouchement dans leur cocon.

J’avais envie de faire des reportages d’accouchement. 

Et cette rencontre, si belle et inattendue, m’a tellement remplie de joie qu’il était évident que si un jour j’attendais un enfant, je voulais accoucher à la maison avec Amélie. 

Ma façon de travailler avait déjà changé suite à cette rencontre puisque j’ai fermé mon studio en 10 jours pour ne travailler qu’en pleine nature avec pour unique source de lumière celle du soleil.

Désormais les bébés seraient respectés dans leur rythme, dans leur physiologie. Ils seraient portés par les parents et mis au sein quand ils le souhaitent.

Cette façon de faire me parlait beaucoup plus et respecte à mon sens beaucoup plus l’enfant dans tout son être.

 

Finalement et pour beaucoup de raisons mais surtout parce que ce n’était pas le bon moment, je n’ai pas fait de reportages d’accouchements jusqu’en 2018. 

 

Et puis en mars, mon premier accouchement à la maison avec Marta et Loïc. 

Bouleversant. Enrichissant. Magique. 

J’ai fait une nuit blanche après l’accouchement. Tellement de beauté et de puissance. Tellement d’émotions qui se bousculaient dans ma tête ! Comment dormir ?

J’en voulais encore !

 

Trois mois après j’apprends que ma merveilleuse petite Charlize poussait au creux de mes reins. 

Une petite fille qui allait bouleverser ma vie. Ma vision de la parentalité. Ma vision de ma façon de travailler. Ma vision de la vie. 

L’amoureux était carrément partant pour que nous accouchions à la maison. 

On a nourrit ce projet de tout notre coeur et puis Charlize, mon inconscient, la Vie ou les 3 en ont décidé autrement. 

Après avoir été si bien accompagnés dans notre cocon par Amélie ❤️ et Khaoula ❤️ pendant de longues heures, j’ai été transférée à la maternité.

Et c’est là, (encore de longues heures plus tard...) que nous avons finalement accouché à la maternité dorlotés par des sages-femmes géniales (Émilie, les Céline et Sandrine).

Alors oui, c’était dur, j’ai du faire le deuil de mon accouchement, mais j’avais ma petite fille dans les bras et c’est tout ce qui importait.

 

Ma maternité fût une révélation. Une révolution. 

Je ne savais plus très bien qui j’étais mais une chose était sûre à ce moment là : j’adore être maman.

Prendre soin d’un petit être en évolution, quel bonheur !

Le maternage proximal, que c’est bon !

Le cododo, si évident !

L’allaitement, si doux et naturel (quand elle n’a pas les doigts dans mon nez, qu’elle ne fait pas de gym-tétée ou qu’elle me pince l’autre sein... ça doit vous parler ou ça vous parlera peut-être plus tard) !

Et je suis tellement heureuse d’être une femme !

D’avoir la chance de vivre cette magnifique expérience !

Un vrai cadeau de la Vie et de la Nature.

 

J’ai cheminé avec le projet des reportages de naissance toujours dans un coin de ma tête, et c’est avec encore plus d’envie, d’enthousiasme et de joie que je me suis relancée ! 

Je pense qu’il fallait que je vive tout ça pour que le projet me porte encore plus, me prenne encore plus aux trippes et me sorte de ma zone de confort. 

On y est, c’est le bon moment. 

 

Et j’ai hâte de suivre toutes ces magiciennes qui donnent la Vie, de me nourrir de vous et de vos émotions et de vous offrir ce qui sera un merveilleux cadeau pour votre patrimoine familial. 

 

Parce que quel plus beau cadeau que de s’offrir le premier souffle de vie de votre enfant, de s’offrir vos toutes premières secondes en tant que parents, de s’offrir autant d’émotions et d’authenticité !

Je ne sais pas...

Merci aux couples qui me font confiance, merci de participer à mon épanouissement !

 

Audrey

 

Et pour découvrir mon travail en photographie de familles, c'est par ici !

Photographie Audrey Le Guen